Hit Hit Hit Hourra!!!

C'est par ces cris que l'armée du Grand Roi Hittite Tizizipili Premier du Nom accueillit son Noble Souverain, Pourfendeur du Mycénien Honni.

 

20190421_155819Deux plaquettes de défilé de la victoire, avec les aléas de la technologie la plus moderne, qui serviront de camp hittite.

 

20190421_155556Et quelle armée qui acclame son Héros-Roi!

 

20190421_160134La garde du Palais, toute de rose vêtue, avec son Roi en tête, sur le socle rond

 

20190421_155643Viennent ensuite les contingents de l'Empire. Les azuréens, du nord de l'Anatolie, sur les bords de la Mer Noire.

 

20190421_160205Puis les Flamboyants alliés du sud de l'Anatolie, sur les bords d'une autre mer.

 

20190421_160225Encore un autre contingent client, vassal ou allié, selon a version du vainqueur du moment. Il préfère le terme d'allié. Les alliés de l'ouest, habitués à de vastes prairies vertes.

 

20190421_155651Puis quelques alliés des cités-états de Coloé-Syrie. Une fois avec les sodomites de Basse et Haute Egypte, une fois avec des peuples plus orientaux encore et aux moeurs encore plus barbares. Presque pire que les mycéniens... C'est dire!

 

20190421_155717Le reste de ces alliés. Quelques tirailleurs bien utiles parfois. Mais la charrerie hittite, avec ses 3500 chars...

 

20190421_155739Il n'y a pas que la charrerie. Dans toute armée, il faut ses faire-valoirs. Voici l'infanterie anatolienne, des alliés du nord, du sud et de l'ouest eux aussi. Devant, des nuées de tirailleurs de levée récente, javeliniers et archers.

 

20190421_155728Pour flanquer cette infanterie, des contingents clients syriens, archers, javeliniers, souvent de faible qualité guerrière. N'est pas hittite qui le veut!

 

20190421_155748Des contingents de même nature, épaulés par l'élite à pied hittite, flanquent l'infanterie anatolienne de l'autre côté.

 

20190421_155756Et pour finir, des marqueurs de héros (bande marron)

 

20190421_155827Et des marqueurs de pertes à bande rouge.

 

Voici donc mon armée hittite, soclée au standard DBx, histoire de parer à tout. Je l'ai montée initialement pour DBM, mais je dois avouer que je ne suis plus du tout dans l'esprit de cette règle. L'âge sans doute. 

Elle servira pour To the Strongest, elle fit l'affaire pour deux listes.

Nonobstant les minima et maxima sociaux des listes d'armée to the strongest, je peux aligner :

- 4 généraux sur char = 20 à 25 points

- 7 chars lourds avec lance (2 plaquettes par unité) = 63 à 69 points

- 4 chars légers avec arc (2 plaquettes par unité) = 20 points

- 12 unités de lanciers à pied (4 plaquettes par unité) = 84 à 86 points

- 2 archers des levées (4 plaquettes par unité) = 10 points

- 2 javeliniers des montagnes (4 plaquettes par unité) = 10 points

- 6 tirailleurs à pied, armés d'arc ou de javelot (2 plaquettes par unité) = 18 à 22 points

- 2 camps (1 plaquette par unité) = 2 points

- 17 marqueurs (6 héros et 11 pertes) = 6 points

Un total de 233 à 245 points. Pour une grosse bataille (budget à 130 points environ en antique)

En termes de marius, ca nous fait 457 marius au total. Un beau projet arrivé à son terme.

Pour le défi Everest, cela m'a rapporté 139 points, soit une autorisation d'achat de 69.5, qui me serviront à acheter de l'infanterie hoplitique alliée de Thèbes.

La prochaine fois, je sais pas encore, mais je devrai avor fini le soclage (c'est chiant à faire) de quelques état-major ou de l'artillerie.

Pluche

Fred