On revient un peu dans le pays de la gross rigolad. Ach!!!

Il faut bien que quelques gars se dévouent pour rester à cheval, donner des ordres et mourir glorieusement. C'est le rôle des état-majors... Enfin, il y a d'autres détails comme élaborer une stratégie, maintenir la cohésion des troupes...

J'ai acheté les superbes généraux chez CGM

J'ai fait le vieux Blücher et les 4 chefs de corps, Ziethen, Pirch I, Thielemann et Bulow.

20141031_101912

Le maréchal Blücher. Il commanderait seul, il serait Mauvais (en termes de jeu). Avec un chef d'état-major, il est Moyen. Avec Gneisenau, il est Bon. L'efficacité de l'état-major général prussien est aussi pour beaucoup dans cette statistique.

 

20141031_101948Le général Ziethen, commandant du I. ArmeeKorps. Grâce eux aussi à un très bon état-major général, les statistiques des officiers prussiens sont très bonnes.

 

20141031_102016Le général Pirch, commandant le 2. ArmeeKorps. Chaque corps se compose de 4 brigades (équivalents des divisions) d'infanterie, d'une petite réserve de cavalerie et d'une forte artillerie.

 

20141031_102000(0)Le général Thielemann, commandant le 3. ArmeeKorps. J'ai attribué une couleur de pelisse à l'aide de camp des trois premiers corps pour les différencier plus facilement.

 

20141031_101935Le général Bulow, commandant le 4è Corps. Pas d'aide de camp, mais des miliciens pour lui, son 4. ArmeeKorps étant composé à 80% de landwehristes. Ils feront pourtant des prodiges un certain 18 juin...

 

20141031_101820

Et la photo de famille.

Petit passage chez les alliés, mais néanmoins ennemis anglais pour le prochain billet avant le retour dans la Péninsule.

Pluche

Fred