Nous avions déjà resoclé les miliciens, puis les légers.

Voici maintenant l'infanterie de ligne. Il restera un peu d'infanterie, mais ce sera une autre histoire.

20141007_163723

Vue d'ensemble de l'infanterie de ligne. Il en faudra encore quelques unes pour avoir l'OB d'Ocana, qui est la référence en effectifs du début de période pour l'Espagne (50.000 hommes environ)

 

20141007_163806

Infanterie étrangère. L'uniforme bleu clair indique des Irlandais avinés, il faut dire que le vin de Xeres peut faire mal à la tête, le régiment Hibernia.

 

20141007_163831

De l'infanterie régulière de l'armée régulière. En Espagne, il y a l'armée régulière et les armées provinciales.

 

20141007_163847

De l'infanterie de ligne provinciale. J'ai choisi de les différencier de l'infanterie de ligne en leur mattant des falzars marrons. Pas parce qu'ils ont eu peur, ce qui peut faire suite, dans certains pays plus septentrionaux, à l'utilisation de la Ruse. Mais parce que le tissu des robes de bures des curtons peut facilement être recyclé.

 

20141007_163907(0)

La seconde. Je ne suis pas convincu que cette infanterie provinciale est de moins bonne qualité que celle de l'armée régulière.

Retour en Belgique avec des anglais la prochaine fois.

Pluche

Fred