Oui 1815, j'ai dans mes cartons de quoi faire l'armée du Duc de Fer en Espagne. Après le Duc de Fer en Inde, le Duc de Fer au Portugal, le Duc de Fer à la Plage, voici le Duc de Fer dans les Abbayes Trappistes, qui n'en déplaise à certains ronchons, produisent une excellente bière.

Je commence chronologiquement par de la cavalerie.

Au vu de l'organisation spécifique de l'armée sous Wellington (il faut bien qu'ils n'en fassent qu'à leur tête les englishes) en 1815, j'ai adapté le bazar à Grande Armée. Chaque "Corps" est en fait une Aile, et les divisions sont bien des Forces, chacune pouvant être commandée par son Général d'Aile, le Duc lui-même ou faire de son mieux (comprendre se démerder).

C'était flagrant pour la cavalerie, répartie sur l'ensemble du champ de bataille, ce qui était incompatible avec un corps classique. j'ai donc dû créer des divisions de cavalerie qui n'existaient pas dans l'armée anglaise pour pouvoir faire commander tout ce bazar correctement, avec en gros une division de cavalerie lourde et deux de légère.

Voici les gros cons, autrement dit, la lourde

20141007_163324

Vue d'ensemble. Evidemment, avec cette histoire de divisions et d'ailes, cela fera plus d'officiers à peindre.

 

20141007_163405

Life Guards et Horse Guards. J'ai choisi de faire les trois unités, chacune de 4 figurines, dont une spéciale (officier, musicien ou trompette)

 

20141007_163426

Le 6è Dragons, Inniskillings. J'ai choisi de représenter un mélange de la brigade historique des guards et de l'Union Brigade.

 

20141007_163506

Je ne pouvais pas passer à côté de ces écossais avinés. Le 2è Dragons, Scots Greys, montés sur des chevaux gris.

Retour sous le soleil la prochaine fois.

Pluche

Fred