Pas d'inquiétude, pas de kultur. J'ai de toute façon oublié mon revolver à chity work, là où son besoin s'en fait le plus sentir.

Seulement le bilan, moins ambitieux que ce que je pensais, mais tout à fait convenable d'août.

291 marius en plus de peints, soit dans le détail, du train d'artillerie prussien et de l'artillerie.

20140901_221248Comme qui dirait, il manque encore une once de modernité. Il faut dire que j'avais omis de prendre ma perceuse à main pour percer ces saloperies d'enfoirés de mongols de merde de train et canons old glory et warmodelling. De vraies merdes à monter. Contrairement au CGM qui sont très bien, mais je crois que je le dis à chaque fois.

Et pour les mauvaises langues qui diront que j'ai pas dû la trouver dans mon bazar, je leur citerai ce célèbre dicton : "bazar bien ordonné commence par soi-même".

Il y eu d'autres choses, comme de la cavalerie confédérée à cheval (et oui, les amerloques combattaient à pied). Au vu des charges de cuirassiers en 1870, on peut en effet se demander s'ils n'étaient pas un peu dans le vrai. Pas glorieux, mais efficace. Américain en résumé.

J'ai aussi presque terminé les brunswickois, mais il ne seront montrés, qu'au fur et à mesure, dans une trilogie de posts. Il faut dire aussi que je dois peindre encore quelques officiers.

A ce sujet, je suis en train de regarder tout ce que je n'ai pas montré comme fgs peintes, je vais avoir quelques séances de rattrapage.

Le même rattrapage que le soclage, car j'ai soclé les 20 et quelques unités qui attendaient vainement depuis un certain temps, voire un temps certain.

Les gros cons de la cavalerie britannique, comprendre les furieux greys, inniskillings et life/horse guards ont aussi été peints et soclés dans la foulée, avec des grenadiers russes réunis et mes grenadiers russes de ligne (en juilelt)

Bref du bonheur, en voici une partie

20140901_221108

En vrac, du badois (pas pour moi), du (con)fédéré (pour moi), du grenadier russe...

Les perspectives jusqu'à la fin de l'année

Plein de choses en vue, il ne va pas falloir tout vouloir faire, et ne aps faire de procrastination non plus

Projet 1815 : Lancé avec le Dad, Monsieur Esclave et le prince Lulu, il ne s'agit, dans la forme la plus fantasmique, de ne refaire que les 4 batailles de 1815, sur de beaux terrains. Je vais donc devoir me taper, je pense le terrain de Ligny (12 plaques) qui viendront s'ajouter aux 18 possédées. En me débrouillant bien, je devrai le rendre bien plus modulaire qu'actuellement.

J'ai donc aussi l'armée prussienne à terminer, essentiellement des landwehr (je n'en ai qu'une douzaine, comme les huîtres), de la cavalerie et de l'artillerie. Le premier point a été fait, rien d'insurmontable. L'OB est en cours de rédaction, je m'attends à un boulot conséquent, surtout pour les régiments formés en 1814-15, les 25 à 32.

Il y a l'armée alliée, mais Monsieur Esclave se charge déjà des Hollando-Belgo-Nassauviens. Le Prince Lulu prends en charge un peu d'anglais, dès que son bureau sera terminé (fais moi signe mon chou, j'aurai terminé l'OB bientôt. Oh Seigneur Dieu). Il me restera les guards (à priori), quelques brigades anglaises et hanovriennes et plein de cavalerie. Rien de gros, surtout que c'est déjà bien entâmé, le brunswickois est presque terminé.

Et l'armée française. Là, rien à faire, on a tout. Et on a toujours le Boucher du Caucase qui pourra allonger quelques troupes pour compléter.

Je vais aussi terminer les confédérés possédés, histoire de disposer de suffisamment d'avance pour longstreet, avec la campagne qui va reprendre.

J'ai aussi quelques russes et autrichiens à faire, mais ils attendront, d'autant plus que j'ai pas mal d'alliés de la france de 1812 à peindre pour un pote, ce qui me paiera largement le matériel pour la table et les troupes du projet 1815

Je dois en oublier, mais ce n'est pas grave.

Bientôt pour les séances rattrapage du peint de 2014

Pluche

Fred