Les mauvaises langues insinueront que je travaille plus pendant les vacances.

Mais non, je travaille aussi un vrai chiti work le reste de l'année

Mais revenons aux travaux des vacances

Grâce à quelques moments de parfait et magnifique temps pour peindre, plusieurs vaches s'étaient associé pour mieux pisser, j'ai un peu avancé en plus des grenadiers.

20140810_141551

En vrac, nous y retrouvons du train d'artillerie prussien pour tirer les canons qui mitrailleront les colonnes françaises pour le Grand projet 1815 (le fameux projet secret). Evidemment, comme d'habitude avec Old Glory, la faiblesse vient du matériel roulant (canons, trains) ou rien de s'emboîte correctement. Ne pensant pas arriver si loin dans la peinture pendant ma villégiature, je n'ai pas pris ma perceuse à main. Bon ok, en vrai, je l'ai oubliée...

Il y a aussi quelques brunswickois, artillerie à pied et à cheval, là aussi pour mitrailler. Et le bataillon d'avant-garde et du corps. Plus pour terminer quelques artilleurs prussiens sans canon, pour les mêmes raisons que ci-dessus. Plus qu'à vernir le bazar.

Le temps aidant encore aujourd'hui, la relève arrive. Heureusement, le soleil est en train de montrer son nez, ce qui combiné à la marée haute avec un coefficient respectable et une bonne brise, devrait donner une baignade digne de ce nom en fin d'am. Cela ralentira un peu mon rythme de peinture.

Mais qu'entends-t-on au loin? Ne serait-ce pas les gros con. Oups pardon, la cavalerie? Oui, je sais, j'ai gardé mon esprit fantassin.

20140810_132300

On y retrouve pêle-même du horse et life guards, du dragons lourd, et du dragon lourd ecossais. Plus du brunswickois. Je vais faire ces derniers sur des chevaux plus clairs, histoire de jouer les contrastes.

Et si le temps est vraiment pourri jusqu'à mercredi, j'ai encore de quoi faire...

20140810_132306

Quelques grenadiers réunis russes. Avec ceux-là, je n'aurai plus de russe à peindre en 2014, mis à part quelques broutilles, comme un peu de Garde, de Pavlovsky ou de hussards. Rien d'urgent de toute façon, les Dupont-Dupond de la Volga ont largement de quoi faire en terme de russes...

Pluche

Fred