Pour faire taire les théories du psilète, commentez à fond ce billet (sauf les commentaires d'insulte ou de flagellation bien sûr, on réserve ça pour le privé hein :)

Le danger de l'autre aile...

Le voici

2013-10-26 13

Le corps de Meveldt, dit Merveilleux Corps, va arriver... 15.000 autrichiens, la trique remontée jusqu'au menton, prêts à en découdre... Faut qu'ils se déploient déjà...

 

IMG_20131027_112040

Augereau est déjà prêt à l'accueillir comme il se doit, et à lui donner ce qu'il mérite.

 

Et maintenant la suite

Les opérations commencent avec les armées avancant les unes vers les autres.

 

_A271884

Enfin, disons sur la zone de gauche de l'armée française, là où ca castagne beaucoup au début. A Lieberkwolkwitz. Les troupes russes de Gorchakov, avançant dans un ordre tout prussien (peut-être la présence de troupes prussiennes dans le Corps) vers leur destinée. Un gros morceau à avaler cette ville. 4.000 français enragés, le couteau entre les dents, la bave aux lèvres, attendent les féroces hordes slaves et germaniques.

 

_A271881

Tant mieux, parce qu'ailleurs, au  centre notamment, ca ne bouge pas beaucoup... Mis à part la cavalerie russe qui lance une attaque pour tâter le terrain. Comme l'a si bien déclaré le comte Pahlen, commandant la cavalerie russe : "Mieux vaut aller tâter la défense des français que de se faire tâter les miches par leur artillerie." Quel poète ce comte Pahlen, on voit bien là la fine éducation de la noblesse russe.

Il faut dire que le chasseur à cheval français n'est plus ce qu'il était en 1813. Le Point de Force supplémentaire et la Lance des uhlans devraient pouvoir raisonner les chasseurs français.

 

_A271882

Et puis comme les hussards ont eux assez, eux aussi, de se faire marteler par l'artillerie française, ils ont chargé, avec les cosaques en écran, une brigade française et son artillerie un peu aventurée en avant du dispositif impérial.

 

 Il faut dire que les français ont des renforts dans le secteur

IMG_20131027_111936

Au fond, le corps de MacDonald, 22.000 italiens, hessois, badois, westphaliens, conscrits, lignards français et 100 canons, ainsi que celui de Sébastiani, 6.000 cavaliers, cuirassiers, carabiniers, chasseurs, chevau-légers...

Klenau va avoir fort à faire.

IMG_20131027_113630

Celui-ci avance vers l'ennemi. Il envoie ses grenzers dans le Bois de l'Université avec une brigade prussienne, et envoie le reste de l'infanterie prussienne contourner le bois par la gauche, pour aller flanquer et appuyer l'assaut de Gorchakov contre Lieberkwolkwitz.

 

IMG_20131027_113545

Une vue de la Zone de Lieberkwolkwitz depuis les lignes coalisées. On voit clairement les prussiens de Klenau se glisser subrepticement le long du Bois de l'Université pour aller aider Gorchakov. Quels fourbes ces prussiens, toujours à contourner les massifs forestiers...

 

 

_A271890

Klenau d'un côté, MacDonald/Sébastiani de l'autre, arrivent au contact. La situation semble confuse, mais le comte Juju de Piéville a bien manoeuvré, et s'est laissé juste assez de place pour déployer son corps. C'est pas encore évident à ce moment, d'autant plus que Klenau a vite avancé.

 

IMG_20131027_121223

  L'état-major Français est confiant en tout cas!!!

La suite...

Plus tard

Pluche

Fred