Et la suite du déploiement initial.

Centre Français

Belle vue du centre français. Le corps de Victor, plein centre sur Wachau et le corps de Poniatowski au fond, servent de pivot à l'armée française. C'est derrière cette ligne que Napoléon a prévu de faire se regrouper ses corps de jeune garde et son 1er corps de cavalerie, pour lancer l'assaut décisif.

 

IMG_20131027_101703

Le corps d'Augereau derrière, veille sur le salut des voies de communication. Elles sont importantes, car en plus de donner d'importants malus, c'est par là qu'arrive plus de la moitié des renforts. Mais pourquoi 10.000 hommes ici? Pour Merveldt qui ne va pas tarder à arriver avec ses 16.000 vétérans.

 

Plans

Les plans respectifs. Lauriston va rapidement entrer en conflit avec Gorchakov et Pahlen pour la possession de Lieberkwolkwitz.

 

Centre russe

Vue du centre russe. La situation est plus claire. Mais la bataille va ressembler à un affrontement tout en finesse? Presque oui, c'est en tout cas le souhait du français qui a la puissance pour perforer le centre allié. Mais il faudra utiliser une partie des renforts ailleurs. Ou ça?

 

IMG_20131027_103141

Ici. klenau, avec son corps d'armée, plus deux divisions prussiennes (une de cavalerie et une d'infanterie), plus les cosaques qui vont arriver, va aller chercher le flanc français.

Et aileurs aussi la menace, mais ce sera pour la suite.

Pluche

Fred