les figurines de Tizizus

17 octobre 2020

Chassepots, Lorenz, Dreyses et Fusils à Bouchon - 064. Etat-major autrichien

Plop

 

Quelques généraux autrichiens, un chef de corps, celui avec son clebard, deux divisionnaires et deux sous-fiffres, sans doute des hongrois, voire pire, des italiens. Je n'ose imaginer qu'on ait des saxons dans nos rangs... 

 

Au total, sauf si je me plante, cela me fait 4 chefs de corps, 10 divisionnaires dont 2 de cavalerie, et une paire ou une trio de brigadiers. De quoi commander mes troupes, surtout le temps que je commande des hongrois. Il faudra rallonger sans doute un peu l'état-major.

Les photos des nouveaux

20200927_161220Encore une sacrée partouze ces figurines. Du Old Glory, du Rank and File, du Freikorps et même du Corvus Belli.

 

20200927_161246Quoooaaaaa? Corvue Belli n'est pas mort? Non. Corvus Belli fait du second empire. Non. ALors? C'est le chien qui vient du pack celte. Un cleps, antique ou médiéval ou plus civilisé (entendre les gens qui se tirent dessus à 50 mètres) ca reste un chien avec des poils...

 

20200927_161304Les deux divisionnaires. Pas gland chose à en redire...

 

20200927_161331Et les sous-fiffres. J'en ferai quelques-uns de brigadiers, ca habille toujours la table.

 

Pour éviter le bordel sur la table, je vais commander des sous scoles, chez Battlefields Factory. Depuis le temps...

 

La prochaine fois, je sais pas trop. J'avais prévu plein de trucs sur des périodes peu sérieuses, mais je n'ai pas peint assez récemment. Je vais donc mettre des figurines non soclées, mais elles doivent être livrées comme telles. Je me flagellerai pour la peine.

Posté par tizizus à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 octobre 2020

Toujours du nordiste pour le Pink Rubgyman

Astronico va être content, ses troupes arrivent.

 J'attends juste de recevoir la commande Essex pour la terminer, puis acheter la couleur Tan pour faire la base des paraboches de Don Perversio.

 J'ai peint ce we, enfin bien avancé, la cavalerie montée étasunienne.

Je retourne actuellement à du polonais, du français et duconfédéré (du Rhin) pour un pote, et je terminerai tout cela, si tout va bien, très rapidement...

Les photospour môssieur Nicolas

 

20200927_161428Des figurines Essex pour cette commande. Il doit y avoir au total deux canons Peter Pig qui traînent. Pas sur la photo (je dis ça pour les plus déficients visuels, voire mentaux)

 

20200927_161432Cette commande est presque terminée. Dès réception de la dernière partie des troupes chez Essex (oui, je commande chez eux, Philibert ne réapprovisionne que deux ou trois packs à la fois...), sous couche et peinture...

 

 Etat-major autrichien la prochaine fois. Celui avec un clebard, et les autres

Posté par tizizus à 08:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2020

Chassepots, Lorenz, Dreyses et Fusils à Bouchon - 063 - Uhlans prussiens, 1870

La terreur des braves gens, les uhlans.

Pas de mauvais jeu de mot aujourd'hui, je l'ai déjà faite à de multiples reprises.

Deux régiments de uhlans.

 

20200927_162219Des figurines Old Glory. Pour une fois, les lances sont grosses et ne cassent pas, sauf si un éléphant séleucide s'asseoit dessus.

 

20200927_162234La brigade de 8 est un peu plus solide et tient plus de temps face à une infanterie déterminée qui avance.

 

20200927_162323Un des deux régiments. le 1 ou le 6, flemme de reprendre la photo sur le DD. 

 

20200927_162357L'autre régiment, le 6 ou le 1 donc. Ces deux régiments formaient la 9. Kavallerie Brigade, seconde de la 4. Kavallerie Division.

 

La prochaine fois, retour à la Sécession. Je voulais montrer des cuirassiers prussiens de Lui-Même le Grand, mais en bon procrastinateur, je ne les ai pas terminé. Juste les chevaux et les cuirasses...

 

Posté par tizizus à 10:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 octobre 2020

Du Petit Suisse à la Morue

hmmmm, delicious, comme dirait un officier anglais. Il est vrai qu'un peu de morue marinée à l'ail dans du petit suisse, entre une portion de panse de brebis farcie et un fish and chip a de quoi ravir tout gastronome anglais...

 

Tout cela pour dire que le Suisse a reçu ses portuguais. C'est pour sa règle M&S, Mousquets et Shakos???, petite règle sans prétention pour jouer rapide du napo en 28mm. Des détails ici. Faut fouiller un peu, mais ca parle beaucoup, c'est élégant, c'est intéressant. Un peu comme le Suisse en fait.

 

Bon trêve de compliments, je crois que je vais perdre le Prince Fafa, persuadé qu'il s'est trompé de blog.

 

Pour revenir à nos portuguais, le Suisse voulait un peu de cacadores, il a choisi le 5è bataillon, parements bleu ciel. Ce sont des figurines de chais pas ki, je ne suis pas spécialiste du 28mm, je n'ai rien à compenser avec mes 15mm, sans doute Front Rank, car ils sont vraiment bô.

 

Quelques photos

 

20200906_123841Des figurines Front Rank. Du 28mm donc poue ceux qui n'avaient pas suivi.

 

20200906_123850Tirailleurs déployés devant, ils vont faire chier les français.

 

20200906_123903Mais d'abord, un peu de morue.

 

La prochaine fois, retour au second empire, avec cette fois au menu des gens qui parlent fort, mais qui n'ont pas besoin de (trop) gesticuler pour se faire entendre.

Posté par tizizus à 06:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2020

Chassepots, Lorenz, Dreyses et Fusils à Bouchon - 062 - Etat-major français, encore une fournée pour la route

Allez hop, quelques généraux français pour la bonne cause.

j'ai peint ce qu'il me restait de figurines, pour faire des chefs de corps pour 70 et 59. J'avais les figs de toute manière.

 

20200830_142045Trois généraux, un de 1859, deux génériques. Toujours un mélange entre Old Gloy, Rank end File et maintenant des Freikorps.

 

20200830_142101Cousin Napo.Un peu le pendant de Cousin Hub, mais qui fera Jacquouille?

 

20200830_1421264 chefs de corps nommés. Pas comme les prussiens...

 

20200830_142148Ladmirault, commandant le 4è corps en 1870.

 

20200830_142156Bourbaki, commandant la Garde Impériale, toujours durant l'Année Terrible.

 

20200830_142211Ducrot, commandant le 1er corps en 1870, une fois que MacMahon prends un commandement supérieur.

 

20200830_142221Le Traître, commandant en début de campagne, le 3è corps.

Je dois tout avoir maintenant, plus qu'à finir le reste...

Prochain billet, avec du portuguais, pour un Suisse 

Posté par tizizus à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 octobre 2020

Du Riffifi à Sharpsburg - 012. Horse Holders, les nantis qui gardent les chevaux

Pendant que les tits copains vont faire le coup de feu avec les Rebs...

 

Tout le monde au feu, sauf les planqués et autres nantis qi gardent les chevaux. Rôle ô combien primordial. Sans eux, la cavalerie démontée va se retrouver infanterie très légère, avec des grosses pétoires, mais à pied pour de bon. Pas fous les canassons. S'ils peuvent se tailler, ils fileront à l'anglaise.

Quelques photos en attendant de revenir au second en pire, toujours, le premier étant déjà fort gratiné, avec son petit caïd et sa demi-mondaine.

  

20200830_140246Des figurines Old Glory. Du pack de cavalerie démontée.

 

20200830_140251Les suivants seront du Peter Pig. J'en profiterai pour commander un ou deux généraux, dont Armistead.

 

Quelques chefs de corps français pour 1859 et 1870 la prochaine fois.

 

Posté par tizizus à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2020

Chassepots, Lorenz, Dreyses et Fusils à Bouchon - 061 - Cuirassiers Prussiens avé kurass

Pour une fois qu'ils ont leur cuirasse...

C'est vrai, maintenant que les fusils sont rayés et que l'âge des charges de cavalerie est révolu, c'est bien le moment de remettre une cuirasse.

Sait-on jamais...

Je continue donc à débiter pour mon pote, qui tient une boucherie chevaline, et fait des lasagnes pur boeuf... 

Il s'agit de deux régiments, les 1et et 6è, aux parements ma foi très jolis. Et l'uniforme blanc ajoute une petite touche de fantaisie bienvenue dans cette armée prussienne bleue et grise (mais sans les sabots ou les nus-pieds de 1813, ils ont de l'argent maintenant)

Peut-être qu'au détour d'un bois, dans une houblonnière, dans la grande rue d'un village en pente, face à de redoutables chassepots, nous arriveront à en faire quelque chose? De glorieux à défaut d'être efficace...

Les photos

20200927_160948Les deux régiments, n°1 et 5. Du Old GLory, package idéal pour les cavaleries de 8 figs par régiment.

 

20200927_161002Le régiment n°1, parements noirs. Il se distinguera lors d'une de ces belles charges dont le Prince Fafa a le secret.

 

20200927_161033Le 5, parements vaguement rose, pas fait exprès quand j'ai choisi. J'avais choisi les deux régiments de cuirassiers de la Troisième armée, celle contenant les bavarois, les badois et les wurttembergeois, et commandées par le Prince au plus Beau Prénom du Monde.

La prochaine fois, retour au tout-venant, avec un peu de sécession.

Posté par tizizus à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 septembre 2020

Du Brunswickis pour le Suisse

Tiens, cela change un peu du prussien.

Mêmes figurines, mais bleu plus clair, moins "acht kel cholie kouleur. Ein bedide fantezi. Che m'autorich ein peu de Bleu foncé."

Sinon, ca tire moins bien, ca tient moins bien, ca manoeuvre moins bien, ca coûte moins cher à recruter et est plus facile à remplacer. Oui, c'est vraiment plus clair.

Le Suisse voulait donc ajouter un peu de fantaisie à son armée pour Maurice. Il m'a demandé de lui faire les 4 régiments Brunswickois, tous à deux bataillons de 4 plaquettes.

On a raclé les fonds de tiroir pour compléter cela, sachant qu'il fallait aussi peindre deux unités pour might and Reason... Du vrai prussien, pur, aryen, parlant allemand, mais avec un accent hanovrien, silésien, bavarois, badois, voire même pas allemand du tout, les sergents recruteurs n'étant pas très regardant sur l'origine ethnique des "volontaires".

Les 4 régiments sont donc à 8 plaquettes. Chaque régiment compte deux bataillons de 4 plaquettes. Au vu des fonds de tiroir, on a eu l'idée géniale (comme il se doit) de faire comme suit :

- 1er bataillon à trois socles de mousquetaires et un socle de grenadiers

- 2ème bataillon à quatre socles de mousquetaires.

 

Les photos, nombeuses, car il y a pas mal d'unités au total.

 

20200906_124201Une vue d'ensemble des huit bataillons. Des figurines Old Glory.

 

20200906_124211On dirait de belles colonnes d'attaque à la française. The Empire has not yet emerged from nothing. On se contentera donc d'un beau champ de parade.

 

 

20200906_124256Voici le Leib-Regiment. Pas de Kultur à la Prince Fafa, ca tournerait à la Kultur und Konfitur avec moi. 

 

20200906_124303J'ai choisi de représenter les tambours en jaune, selon une des sources. Le premier régiment mérite cela. Et le Suisse raffole de petits trucs qui distinguent les unités.

 

20200906_124713Le régiment Von Imhof, dit numéro 2 dans la Brunswick Nomenklatura. Parements blancs, drapeaux verts. Du plus bel effet.

 

20200906_124735Comme à chaque fois, un socle de grenadier est présent aux côtés des 8 socles de mousquetaires.

 

20200906_124441L'IR 3, Von Behr, qui dviendra en 1760, Von Mansberg. Rachat suite à un pari, une dette de jeu, un sombre chantage lubrique?

 

 

20200906_124459Là aussi, les grenadiers forment le 8è socle. Le Suisse aurait voulu avoir 8 socles de mousquetaires et 1 de grenadiers, comme demandé pour ses futures troupes Maurice. Mais y avait plus...

 

20200906_124538L'IR 4, Von Zastrow, qui deviendra en 1761 Prinz Friedrich August. En plus d'avoir de jolis drapeaux, et un bel uniforme, ils auront à compter de 1761, un très joli demi-prénom.

 

 

20200906_124555Peut-être que le 8è mousquetaire sera peint plus tard...

 

 

La prochaine fois, du cuirassier prussien, avec cuirasse, chose étonnante maintenant surtout qu'ils en ont moins besoin, pour 1866 et 1870. Deux régiments seulement. D'autres suivront, plus on est de fous, plus on rit.

 

Posté par tizizus à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 septembre 2020

Chassepots, Lorenz, Dreyses et Fusils à Bouchon - 060- Etat-major Italien, les divisionnaires, Partie 1

Plop

Aujourd'hui, quatre divisionnaires de l'armée piémontaise, plus tard italienne.

 

J'ai fait avec ce qu'il y avait dans les généraux "italiens" de Rank and File, mais il y a un peu de tout (heureusement pas de prussien, car le casque à pointe est un peu difficile à faire passer pour autre chose...)

 

Sinon, côté second empire, j'ai récupéré la règle ce jour de Nick Dorell "Mit Blund und Eisen". Rien que le nom fait frémir le coeur de LUlu la Nantaise et surtout de Von Pervrrz, le cousin du nord de Don Perversio.

 

En gros, c'est le boulot qu'il a fait initialement sur Fire and Furia Francese, l'adaptation de Fire and Fury. Il a rajouté quelques autres trucs interessants, fait des petits livrets... des qrs par nation... Un boulot sympa. Je pense pouvoir l'utiliser telle quelle, sauf quelques ajustements qui sont arrivés ave cla partie Brigade.  Le gros changement est le passage d'un d10 à xd6, x en fonction de la situation, je pense surtout au moral des corps et armées.

 

On teste cela vendredi soir, avec le FESSE, en 1859. Pas encore peint de prussien, ca limite forcément pour 1866 et 1870.

 

Pour revenir aux moutons, les quatre divisionnaires piémontais pour 1859. IL y aura encore quelques divisionnaires et chefs de corps pour 1866 par la suite.

 

20200830_140325Des figurines Rank and File. Pas top, mais bon, elles existent...

 

20200830_140331Chaque division se compose de 2 brigades, ou 4 régiments, avec un peu de bersaglieri et un trio de batteries d'artillerie.

 

20200830_140336Quatre divisions sur les cinq de l'armée piémontaise en 1859. J'ai aussi reçu l'infanterie piémontaise, de quoi monter à 24 régiments, soit 6 divisions. Ouf, il faudra que je regarde de plus près les uniformes de 1866, avec le regroupement de l'armée de toute l'Italie.

La prochaine fois, retour du Suisse, avec les Brunswickois pour une autre règle de Nick Dorell, Twilight (sans Robert).

 

Posté par tizizus à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 septembre 2020

Du Riffifi à Sharpsburg - 011. Train d'artillerie Sudiste, c'est bientôt la fin

Comme dirait le Père Des Rastes.

Un peu de train train, mais sans tender. Certains pervers vont être déçus, l'un avait lustré sa jolie croix de Saint-André, l'autre avait ajusté ses menottes à fourrure rose, le dernier venait juste de fermer les fermetures éclair de sa tenue en latex.

Que nenni, du train d'artillerie. Pas de tchou, tchou, de petit train, de tender.

Juste de quoi tirer les canons de l'artillerie sudites. Il devrait rester une petite dizaine de socles, ceux avec de l'avant-train.

La prochaine fois, retour sur des gesticulateurs. Et pas n'importe lesquels, les généraux. Des état-major italiens pour 1859, qui serviront aussi pour 1866 (faut bien, j'ai fait deux chefs de corps...)

Les photos du drame maintenant

20200830_1359398 socles, du Old Glory, pour la masse. Je vais être emmerdé si je veux faire le même train pour le second empire. Car en plus d'avoir des trains à 6 chevaux, il faut 14 batteries par corps prussien par exemple. 75 balles... Bon, faut vraiment être malade... Je me demande si je ferai pas mieux d'utiliser du train Old Glory secession, et de mettre des artilleurs des bonnes nations et des cavaliers du train des bonnes nations (en faisant un peu de conversion). Je suis pas convaincu du gain...

 

20200830_135951L'autre possibilité est de ne faire qu'une partie des trains. Du genre un train pour deux ou trois batteries... Mais cela pose un problème éthique. Quid de la discrimination envers les batteries non équipées de train. Si c'est l'Armée d'Afrique, ou les Bavarois pour les prussiens...

Bref, on verra.

 

 

Posté par tizizus à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,